Un livre agréable, une écriture fluide avec une histoire bonbon dedans. Cependant, il y a un petit arrière-goût acidulé fort agréable dans cette dernière histoire de Dario Alcide !

Catégories
auto édition Critiques fantastique romances / feel good

Amour, hypnose et complications

Ah ah ! Si vous avez lu mes posts sur l’auteur Dario Alcide, vous aussi, vous devez être intrigué par ce titre ! Quand il m’en a parlé, la première chose qui m’est venue à l’idée a été : « t’écris pas ce genre, je ne lis pas ce genre. Psssst, on fait équipe ? »

En effet, découvert dans sa saga Chronicles, tomes 1 et 2, suivi dans son thriller Justice, je découvre ici une autre facette de l’auteur.

Honnêtement, je ne regrette pas une seule seconde, ce livre est une petite merveille, vraiment. Un style décapant et sans fioritures, pas de mièvreries bien coulantes, juste un constat sur une belle histoire… Bref, je vous en dis un peu plus 😀

Le résumé du livre de Dario Alcide

Eh oui, vous l’aurez compris, avant de vous raconter ma vie, je vais commencer par le début ! 🙂

Incapable d’entretenir une relation amoureuse stable pendant plus de quelques mois, Clément commence à penser qu’il n’y parviendra jamais. La seule femme apte à lui apporter un peu de réconfort est son ex, Marion. Pourtant, même auprès d’elle, il sent que quelque chose lui manque, sans pouvoir définir quoi.
C’est lorsqu’il fait la rencontre de la charmante psychiatre, Amandine, et de cet inconnu croisé dans un restaurant, que sa vie va prendre un tour différent. Mystique.

Vous trouvez ça « réchauffé » ? Dites-vous que le résumé, comme son nom l’indique, résume. mais sachez qu’il y a plein de choses originales dans ces quelques pages !

Une histoire d’amour comme on en voit peu : merci Dario !

Eh oui, en lisant la quatrième de couv’, on pourrait croire à un Barbara Cartland ! En mieux écrit, quand même !

Mais en fait, non, ça va un peu plus loin. Dario Alcide nous propose une histoire mignonne, c’est vrai, mais très intéressante, avec des notions où chacun d’entre nous peut se retrouver. Même si parfois, on se retrouve dans les clichés lycéens, on ne peut en aucun cas en vouloir à l’intrigue. Pourquoi ? Parce qu’on a toujours 15 ans quand on est amoureux.

Le plus drôle dans tout ça, c’est que le personnage principal n’est pas forcément amoureux… En gros, il faut que vous lisiez l’ouvrage, parce qu’il parle du véritable amour, celui que vous ne pourrez croiser qu’une fois, même si vous étiez amené à vivre plusieurs vies !

Un brin de fantastique qui vient quand même appuyer les origines de Dario

En effet, pour ceux qui ont eu l’occasion de le lire, du Dario Alcide sans fantastique, ce n’est pas du Dario Alcide ! 😀

Ici, vous trouverez donc cette patte qui lui est propre. Alors le mélange des styles, bah il vaut le détour ! Y a de la romance sans mièvrerie et du fantastique, mais qui reste crédible. Adieu les vilains monstres, les créatures en tout genre… Non, vous serez confronté à la théorie de l’hypnose. Bref, c’est encore plus flippant quand on ne sait pas si c’est ou non possible 🙂

Vous l’aurez compris, l’auteur change de ton pour cet opus !

Eh oui, on ne va pas en parler de trop, mais assez pour que vous compreniez bien qu’il s’agit ici d’un premier essai. J’entends souvent parler de « tout plaquer pour élever des chèvres dans la Larzac », Dario, il plaque tout pour écrire de la romance.

Vous savez quoi ? J’arrive à me surprendre moi-même ! Vous me suivez, vous le savez : la romance, ce n’est pas vraiment ma cam. En revanche, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis. Si Dario a réussi à passer le cap pour l’écriture, j’ai clairement passé le cap dans la lecture ! 🙂

Si d’autres romances du genre existent, elles sont clairement faites pour que je les lise ! Dario, tu sais donc ce qu’il te reste à faire !

Les personnages

Comme à son habitude, il creuse ses personnages. Même si on aura plus tendance à suivre Clément, le protagoniste, aucun n’est laissé en arrière-plan. Les personnages sont donc tous mis en valeur, à leur façon, et avec un caractère qui leur est propre, ce qui est appréciable.

L’intrigue

Je ne vais pas me répéter, mais quand même ! J’insiste lourdement pour souligner l’originalité de cette dernière. Un mélange de styles que j’ai pu quelques fois croisé à l’écran, mais pas dans les livres. Peut-être que mon manque de lecture dans le domaine n’y est pas pour rien, mais j’ai vraiment passé un très bon moment.

En bref !

Le livre est plutôt petit (moins de 200 pages) et l’écriture est fluide. Des chapitres courts qui rythment le récit et nous laissent bien souvent sur la corde. Pour ma part, il me tardait à chaque fois de savoir ce qu’il pourrait bien arriver en plus à notre Clément, déjà bien secoué 😉
L’ambiance est bien posée, le style travaillé.

Il est temps pour moi de vous livrer un secret : j’ai beaucoup apprécié ! 🙂

Allez, je vous laisse aller le feuilleter, mais je compte sur vous : dites-m’en des nouvelles !

En remerciant Dario Alcide pour sa confiance renouvelée, je vous souhaite de bonnes lectures !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :